Les dernières actualités

precedente - 1 2 3 4 5 - ... - 13 14 15 16 17 - suivante

LE CHAT DE LA BOULANGERE le 12/03/2012 à 21:17:45

Il y a quelques jours, la boulangère d'un village d'à côté nous signale qu'un chat est arrivé chez elle et qu'il lui pourrit la vie !!! Elle aime les chats et ça ne l'aurait pas gênée de le garder mais ses deux chiens se battent entre eux tant ils sont furieux que ce chat ait élu domicile chez eux. Humphrey, c'est le nom que nous lui avons donné, après castration et identification est arrivé chez nous. Tout de suite, nous avons remarqué qu'il avait un oeil opaque. Vendredi nous avons consulté un vétérinaire. Il s'avère qu'il a un virus et que l'autre oeil est lui aussi atteint, beaucoup moins mais atteint quand même. Il risque de devenir aveugle.

Un traitement de choc lui a été prescrit.

Samedi matin, Humphrey était apathique. Il y avait du sang dans sa litière. Il avait 40°7 de température. Conduit illico chez le vétérinaire, il a reçu une injection pour faire baisser la fièvre et une autre d'antibiotique. Nouvelle prescription.

Dimanche matin, sa température était à 40°3. Malgré un comprimé anti pyrétique, le soir il était encore à 40°1.

Ce matin, il était en hypothermie, 37°2.

Faible car depuis samedi, il n'avait pas mangé. Je l'ai gavé au AD et conduit de nouveau chez le vétérinaire.

Il a des ulcères dans la bouche. Il est sous perfusion. Une nouvelle encourageante malgré tout, il a été testé FIV/FELV et il est négatif. Espérons qu'il va vite guérir ,il le mérite. C'est un amour de chat.

COUP DE GUEULE !!! le 16/12/2011 à 21:46:30

Ce matin, 9H, il pleut des cordes, une employée de la mairie de Magny-en-Vexin m'appelle : un chat "hurle" à la porte de la mairie !!! alors là, je me suis fâchée : la mairie de Magny refuse de nous aider alors que c'est une commune sur laquelle nous intervenons régulièrement pour stériliser mais aussi nous avons recueilli un bon nombre de chats domestiques abandonnés. Subitement, ce matin, la mairie sait que nous existons.

Il y a deux ans, je leur ai demandé de bien vouloir faire les photocopies de nos voeux de fin d'année (nous fournissions le papier). L'employée de mairie m'a dit de demander au responsable des associations mais ce monsieur était toujours absent quand je l'appelais et il n'a jamais daigné me rappeler. Alors comprenez qu'aujourd'hui, je n'ai pas été très aimable avec la personne qui m'a appelée.

Je suis partie tout de suite chercher ce malheureux chat qui était toujours dehors, sous la pluie. Heureusement qu'il n'a pas eu idée de partir !!!

J'ai dit à la personne de l'accueil que je savais qu'elle n'y était pour rien mais qu'elle fasse remonter à son maire (qui s'en moque, je le sais), ma colère.

De retour chez moi, j'ai séché ce pauvre chat et me suis aperçue qu'il avait des difficultés à manger. J'ai ouvert sa bouche : une horreur !!! sa langue est tellement ulcérée, on dirait qu'elle est brûlée !!!

Je l'ai conduit à la clinique. Le vétérinaire ne pense pas qu'un produit caustique soit en cause car le palais n'est pas atteint.

Il pense plus à un calicivirus. Ce sera long à soigner mais le pire c'est que ça le fait souffrir et qu'il s'alimente difficilement.

J'espère qu'il va s'en sortir.

Et ses maîtres, qui sont-ils ? car Guignolo (c'est le nom que je lui ai donné) est un amour de chat qui ronronne dès qu'il voit un humain et crie comme un enfant quand on le laisse seul. L'ont-ils perdu ou abandonné ? Il n'est pas identifié, pas castré non plus et quelqu'un s'est amusé à lui couper les moustaches.

CHATS DESTINES A ETRE ABANDONNES POUR CAUSE DE DEMENAGEMENT le 05/09/2011 à 17:45:34

Marilyn a répondu à un SOS d'une protectrice demandant le placement en famille d'accueil de deux chats.
En fait, un couple habitant Sevran partait en Vendée et ne souhaitait pas emmener ses 4 chats : le père, la mère, le fils et la fille. Aucun n'étant stérilisé ni identifié. Avec menace de les laisser dans la cité si personne les prenait.
La mère et le fils avaient trouvé un FA. Il restait le père et la fille que nous sommes allées chercher jeudi 1er septembre. Au retour, nous nous sommes arrêtées chez une amie qui s'est proposée d'adopter la petite. Samedi, rendez-vous chez le vétérinaire pour stérilisation et tatouage puis dimanche Cannelle a fait connaissance de sa nouvelle famille à Montigny les Cormeilles. Kaouette, la chatte de la maison ne lui a pas vraiment fait bon accueil !!!!

AIDE A UNE PROTECTRICE INDEPENDANTE le 05/09/2011 à 17:30:46

Lundi 29 août, Julie, une protectrice indépendante d'Ivry sur Seine, lançait un SOS sur internet. Depuis plusieurs semaines, elle voyait un de "ses" chats du cimetière dépérir. Il ne mangeait plus, maigrissait bien entendu mais de plus, il saignait (sans pouvoir localiser d'où) et elle pensait que son oeil était crevé tant il était abîmé. Elle n'arrivait pas à l'attraper et demandait de l'aide. Comme personne habitant près d'Ivry ne se proposait, j'y suis allée, accompagnée de Marilyn.

Mardi 30 août, nous avons rejoint Julie à 18H après son travail.

A l'aide de mon épuisette, nous avons réussi à le capturer assez facilement.

Nous nous sommes rendues chez un vétérinaire qui avait été conseillé à Julie par une association. Etant donné l'heure (18h45), ce vétérinaire n'a pas voulu examiner le chat. Julie lui a fait remarquer qu'il était en très mauvais état et que peut-être il serait obligé de l'euthanasier alors qu'il valait mieux l'examiner de suite plutôt que de le laisser souffrir une nuit de plus. Elle lui a dit aussi que j'avais fait 100 kms pour venir et que je souhaitais repartir avec ma boîte de transport. Il lui a répondu "si elle veut sa boîte, elle prend le chat avec". Il lui a également dit qu'il ne voulait plus s'occuper de chats sauvages. Nous sommes donc reparties avec notre chat chez un autre vétérinaire qui n'a pas regardé sa montre, qui l'a anesthésié pour l'examiner et qui a diagnostiqué un cancer. Il a eu beaucoup de mal à lui ouvrir la bouche. Il avait une grosse masse sur la mâchoire. Tout le côté gauche de la tête était atteint, d'où l'état de son oeil. D'après le vétérinaire, il devait souffrir. Sur ses conseils, nous avons décidé de l'envoyer au paradis des chats. Ce malheureux est délivré de ses souffrances.

SUITE FERMETURE DES VIDES SANITAIRES AUX COSAQUES DE MAGNY EN VEXIN le 11/06/2011 à 21:34:21

Comme prévu, lundi 30 mai, 3 personnes d'une entreprise sont descendues dans les vides sanitaires pour épandre du répulsif.

Mardi 31, 2 de ces personnes sont redescendues, ont remis du répulsif et ont constaté qu'il n'y avait plus de chat.

Mercredi 1er juin, après une dernière visite, le responsable m'affirmait qu'il ne restait aucun chat.

L'ouverture du vide sanitaire a alors été bétonnée.

Nous avons, par mesure de précaution, installé deux trappes car, même s'il n'y avait qu'une ouverture pour le passage des chats dans le bâtiment 3, il communiquait avec le bâtiment 1.

Mercredi 1er juin au soir, il y avait une chatte dans la trappe du bâtiment 3. Chatte allaitante !!!

Jeudi matin 2 juin, nous remettions la trappe et jeudi soir nous avions un deuxième chat dedans. Celui ci était tatoué, notre association l'avait déjà fait stérilisé. Nous l'avons relâché et remis la trappe.

Vendredi 3 juin au matin, le thon n'était plus dns la trappe mais elle ne s'était pas déclanchée. Le responsable de l'entreprise est descendu dans le vide sanitaire. Ne pouvant descendre moi-même (puisque opérée d'un pied), une de mes amies l'a accompagné. Ils ont aperçu un chat. Ils ont réactivé la trappe et mon amie et moi avons attendu. Une heure après, le chat était dedans, tatoué et castré lui aussi par notre association. Nous l'avons relâché et remis la trappe.

Avant de partir, le responsable me suggérait de mettre la deuxième trappe, celle qui était dans le bâtiment 1, dans le 3 puisque dans le 1 nous n'avions jamais rien pris. Il était persuadé que les chats n'allaient pas jusqu'à ce bâtiment. Je lui ai demandé de vérifier quand même. Et bingo, il y en avait une dedans, tatouée par nous également. Nous avons donc remis cette trappe en fonctionnement aussi mais depuis, plus rien.

Par contre, dans le bâtiment 3, vendredi soir, il y avait encore une chatte, non stérilisée.

Samedi matin, encore un chat tatoué.

Depuis, mon mari m'emmène matin et soir (je ne peux toujours pas conduire) relever les trappes mais il semble que cette fois, ils sont tous sortis. Nous en avons sauvé 6 d'une mort affreuse.

Lundi 6 juin, en fin d'après-midi, la gardienne m'appelle. Une locataire du bâtiment 9 entendait, depuis le samedi soir, un chaton pleurer dans une gaine de ventilation. A notre arrivée, en effet, nous entendons un miaulement sourd. Dès que nous avons ouvert le vide sanitaire, nous l'avons entendu beaucoup plus distinctement.Il était tout près. Mon mari a posé une ratière et nous avons attendu. Le chaton miaulait toujours mais ne bougeait pas. Un locataire est descendu et l'a attrapé à la main.

Nous avons laissé la ratière en place. Mardi matin, rien dedans. Mardi soir, rien. Mercredi matin, un chaton !!!! Nous avons encore bien fait de persévérer.

Cette petite minette n'est pas en très grande forme. J'ai même cru hier qu'elle allait mourir. Elle ne mangeait plus et était en hypothermie (34°)

Je l'ai gavée, mis des bouillottes, lui ai massé le ventre car elle n'avait pas été à la selle depuis mercredi et aujourd'hui, alors que je m'aprêtais à la réhydrater en sous cutané, elle s'est remise à manger. J'espère vraiment qu'elle va s'en sortir !!!

Je n'ose pas enlever mes trappes non plus !!! même si depuis plusieurs jours je suis bredouille.

precedente - 1 2 3 4 5 - ... - 13 14 15 16 17 - suivante